Brice de Nice

Brice, « le roi de la glisse », passionné du surf, attend La Grande Vague, celle qui le transformera dans le plus grand surfeur de l’histoire…. à Nice.

Cet éternel adolescent attrapé dans le corps d’un trentenaire adore Bodhi, personnage incarné par Patrick Swayze dans Point Break. Cheveux blonds, pompes jaunes et t-shirt jaune sont ses enseignes.
Il ne vit que pour le surf… et pour casser les gens. Pourtant, habitant de Nice, Brice n’a jamais vu de vraies vagues dans sa vie.
C’est l’enfant gâté d’un père millionnaire qui s’absente autant que sa mère. Il organise les plus grandes soirées chez lui, où il participe à des matchs de « casse » où le but est de casser l’adversaire en tournant ses insultes contre lui. Brice est redoutable et ne perd jamais à ce jeu-là.
C’est pourquoi tout le monde évite de l’affronter, et la raison pour laquelle il a du succès avec les filles. Mais sa bulle de rêve n’est pas éternelle : son père est en réalité un escroc, qui se fait capturer par la police.
Tout son argent et ses possessions sont confisqués. Brice n’a plus que sa table de surf avec lui. Difficile entrée dans la vraie vie pour Brice qui connait à peine le mot « travail », mais qui se demande bien ce que ce pourrait être. « Roi de la casse » aussi, il perdra très vite son premier poste : serveur dans un restaurant de luxe.
Il se tourne par la suite vers une vie de crime, mais il est tellement peu crédible qu’il ne réussit même pas à effrayer un peu les clients d’une banque qu’il essaye de braquer.

Son salut se trouverait peut-être dans le surf, car une compétition s’organise à Biarritz et le prix pour le gagnant est de 100 000$.